Les Deux Mémoires

Reportage France 3 – Congé parental, un nouveau souffle ?

 

Et un nouvel article sur lanouvellerepublique.fr.
Extrait :

La réalisatrice Josiane Maisse projette, 1 er  avril, la première partie de son film sur le congé parental. Elle recherche des mères vivant l’expérience à Tours.

Voila dix ans que la réalisatrice et documentariste Josiane Maisse filme le monde rural. S’intéressant de plus en plus au travail des femmes, elle répondait, l’an dernier, avec l’association Les Deux Mémoires, à un appel d’offres émanant du ministère des Droits des femmes, et visant à rendre visible le congé parental. « La région Centre est désignée comme territoire d’excellence pour son exemplarité en matière d’égalité professionnelle entre hommes et femmes. Il s’agissait là de donner des visages et des voix à des hommes et femmes concernés par le congé parental. » L’expérimentation régionale qui comprend d’autres volets, dont l’accompagnement de 50 femmes d’Indre-et-Loire vers le retour à l’emploi, prend le nom d’Egal’O Centre.

Avis aux candidates

Le documentaire sera composé de trois volets de 15 minutes. Le parcours de six femmes « représentatives d’un panel large » y sera présenté. Ene novembre, Josiane Maisse a tourné dans le Loiret, en Indre et à Reugny (37). Elle poursuivra le reportage en juin en zone urbaine où « les problématiques sont bien différentes » : avis aux candidates, elle a choisi Tours.
« Je suis dans l’intime. Je veux montrer comment on vit cette période. Le tête à tête avec les enfants, le fait d’être souvent coupé de son réseau social… Je recueille le témoignage et l’émotion de ces femmes seules ou en couple. » A Reugny, elle a rencontré une mère de six enfants « battante et courageuse » : « Elle est descendue au fond du trou, et en est remonté seule, avec Pôle emploi et des formations. Elle a cumulé les congés parentaux et, du coup, se retrouve en avance par rapport à celles qui viennent de débuter un congé. » Car la mission de Josiane Maisse est de montrer l’image positive du congé parental qui est aussi « une pause pour progresser dans sa vie future ». Ceci en se formant, « en prenant le temps de se revaloriser ».
Mardi 1er avril une projection publique aura lieu au Sanitas : « Rien de tel que cette dynamique de projection pour échanger et faire sortir du « ghetto » les personnes en congé parental, assure-t-elle. D’autant que cette question concerne toute la société. »
Projection et débat le 1er avril à 18 h, au Centre de vie du Sanitas, à Tours. Contact : Josiane Maisse : 06.63.40.04.54. ; Amandine Lopes : 06.20.96.73.11. Plus d’infos sur www.egalocentre.fr ou www.lesdeuxmemoires.com

Design by C&YO!