Les Deux Mémoires

L’automne de Francine

– Ou avez vous mal ?

– Je ne sais pas…

On ne nait pas “medecin”, on le devient et ce documentaire rend en quelques minutes compte de la complexité d’une pratique qui va bien au delà de l’exercice d’une profession.

Les médecins généralistes occupent dans la hiérarchie des professionnels de la santé une place fondamentale mais insuffisamment reconnue comme telle. S’ils prennent en effet en charge les symptômes physiques pour soigner, ces médecins établissent avec leur patient une relation privilégiée qui s’étale dans le temps et les conduit souvent à devenir “le”médecin de toute la famille. La relation de confiance qui s’établit dès lors se fonde idéalement sur leurs connaissances cliniques mais aussi sur une pratique éthique spécifique, celle de “l’attention à l’autre” qui dévoile dans l’Automne de Francine ses exigences et sa portée.

Médecin de quartier, TURA MILO, recherche par exemple dans l’exercice quotidien de son métier une autre dimension que celle du simple diagnostic en rassurant son patient sur sa propre humanité. MARCEL-LOUIS VIALLARD inscrit son engagement de médecin-chercheur à l’Hôpital Necker au coeur de la révolution copercienne qu’a récemment entrainée la prise en compte du “care” dans le traitement de pathologie lourdes comme le Sida ou le cancer.

Or, à l’heure où le vieillissement de la population inquiète en nous renvoyant à notre propre fragilité, le dialogue virtuel qu’ils échangent au fil des images restitue la complexité mais aussi l’absolue nécessité que suppose désormais la “prise en compte globale de la personne” dans la pratique médicale occidentale.

Pour en savoir plus : AUTOMNE DE FRANCINE, COLLECTION DU COEUR A L’OUVRAGE sur YouTube.

Design by C&YO!